L'objet du mois d'octobre 2019

La vedette du mois d'octobre : un groupe de loriquets naturalisés, une toute nouvelle acquisition de la collection zoologie du musée qui intègre l'exposition temporaire Liaisons vitales.

Les loriquets de Swainson (Trichoglossus moluccanus)

Les loriquets font partie de la famille des psittacidés (les perroquets). Cette espèce vit en Australie, mais elle est aussi fréquemment élevée en captivité.

Les loriquets de Swainson vivent en groupes et peuvent rassembler de quelques individus à plusieurs centaines, selon la disponibilité des ressources alimentaires. Ces oiseaux sont très actifs et bruyants, lançant des cris aigus en vol et des gazouillements doux au repos. Se nourrissant de nectar, de pollen et de fruits, ils prospectent dans les arbres tout en gardant le contact avec le reste du groupe par leurs vocalises.

Comme les autres espèces grégaires de perroquets, les loriquets répondent à leurs besoins sociaux et affectifs par divers comportements. Outre les vocalisations, les contacts physiques sont très développés entre les membres d’un même groupe social. Les perroquets se touchent pour se nourrir mutuellement, se toiletter entre eux, se caresser, jouer…  Le nettoyage et le lissage des plumes sont une activité primordiale pour les oiseaux, mais l’intervention d’un partenaire pour les endroits inaccessibles (dessus de la tête, joues, cou) va au-delà de la fonction sanitaire : le toilettage social renforce les liens affectifs.

Où les voir ?

Venez admirer les loriquets naturalisés au Musée d'histoire naturelle de Lille pendant toute la durée de l'exposition Liaisons vitales, du 4 octobre 2019 au 20 avril 2020.