L'objet du mois - juin 2018

L'écrevisse bleue de Floride s'installe au musée.

Cette écrevisse est endémique de Floride, aux Etats-Unis, c’est-à-dire qu’elle ne se trouve que dans cet état sur un territoire d’environ 80 000 km2. Elles sont arrivées au musée d'histoire naturelle à l’occasion de l’exposition « Bleu ! » et sont désormais visibles dans l’espace qui présente les Arthropodes (autre que les insectes) à côté des mygales, scorpions et autres scolopendres.

Le comportement assez agressif de cette espèce nécessite un élevage en couple. Le dimorphisme sexuel est faible mais les mâles ont les pinces plus larges que les femelles et l’abdomen de la femelle est plus bombé que chez le mâle. Cette espèce prolifique a une reproduction très facile, la femelle porte les œufs sous l’abdomen durant une trentaine de jours jusqu'à l'éclosion. Les jeunes écrevisses quittent la femelle et sont autonomes. Omnivore, elle se nourrit dans la nature de poissons, de petits escargots, de déchets organiques... et de végétaux.

Légende photos : femelle adulte. Juvénile âgé de 2 mois issu d’une reproduction au musée.

 

ecrevisse_2

ecrevisse