L'objet du mois - mai 2014

Le strigops kakapo (Strigops habroptilus)

Collection de Zoologie

Il s'agit d'un kakapo naturalisé, il mesure environ 52 cm de haut et 30 cm de large avec son socle.

Le kakapo est une espèce de perroquet endémique de Nouvelle-Zélande, c'est-à-dire qu’il n’existe que dans cet endroit. Son nom signifie « perroquet de nuit » en māori, car il est nocturne. C’est aussi le plus lourd des perroquets et le seul à être totalement incapable de voler.

Cette espèce est en danger critique d'extinction. Déjà menacées depuis l’arrivée des Polynésiens par la chasse et l’introduction des rats polynésiens, les populations qui subsistaient au XIXe siècle ont subi les effets de l’introduction de nouveaux prédateurs terrestres par les Européens (putois, rats noirs, chats…). Le kakapo a totalement disparu de son aire de répartition d’origine en 1997 et ne subsiste que sur les 3 petites îles exemptes de prédateurs où 61 individus ont été transférés entre 1980 et 1992. On a recensé 126 oiseaux en 2012.

Le spécimen du musée a été acheté en 1877 pour 150 francs à une société de Londres qui fournissait des peaux et des animaux naturalisés aux musées et aux universités. Il est actuellement exposé au musée de la vie frontalière de Godewaersvelde.