Bleu !

Présentée du 20 octobre 2017 au 2 avril 2018, l'exposition "Bleu !" a rassemblé 67 000 visiteurs.

De la physique, de la biologie, de l’histoire, de la symbolique, des arts et bien sûr du bleu, du bleu et encore du bleu… plus de 120 objets étaient à découvrir pour vivre une immersion inédite dans le BLEU !

Pourquoi et comment voyons-nous un objet bleu ? Pour comprendre cette couleur fascinante, il faut évoquer le rôle de la lumière et de la matière. Mon bleu est-il ton bleu ? Un dispositif participatif mettait en évidence les variations de perception du bleu selon les individus.

Le bleu est relativement rare dans le monde animal. Le visiteur partait à la rencontre d’oiseaux, insectes, poissons ou encore écrevisses. L'émerveillement était garanti devant l’envolée de papillons morphos et tout le monde s'étonnait de croiser le chemin d’une mygale bleue vivante !

Costumes, parures, bijoux et autres accessoires racontaient pourquoi et comment les humains s’affichent en bleu. La robe « à la française » a même pu côtoyer le maillot de Zidane et la coiffe "men okó" des Indiens d’Amazonie du Brésil affichait ses plumes d’ara à côté de celui que l’on ne présente plus … le blue-jean !

Azur, Outremer, Cobalt ou encore Prusse. Des mots qui font rêver. Des minéraux, pigments et œuvres peintes révélaient et illustraient comment le bleu a inspiré des artistes peintres tels que A.Lanskoy, F.Bores, O.Debré, M. Ben Bella, B.Moninot mais aussi G.Singier.

D’abord mal aimé en occident, le bleu a connu une lente ascension à partir du XIIème siècle jusqu’à devenir LA couleur préférée des sociétés occidentales actuelles. Du bleu divin au bleu royal, on le retrouve aussi à table, où le musée présentait notamment des faïences bleues.
Le bleu est partout.

Il n’y a pas à dire, on en est tous … bleus !

Dans cette exposition, les collections du Musée d’histoire naturelle ont été complétées de prêts du Palais des Beaux-Arts - Lille, du Musée de l’Hospice Comtesse – Lille, de la bibliothèque municipale – Lille, du Musée des Confluences - Lyon, du LAAC – Dunkerque, du LaM - Villeneuve d’Ascq, de L’Historial de la Grande Guerre – Péronne, du Musée du Costume et de la dentelle – Bruxelles, du Musée d’histoire naturelle – Tournai, du Centre historique minier - Lewarde ainsi que du Musée national du sport – Nice.

Une exposition conçue et réalisée par le Musée d’histoire naturelle de Lille.